Présentation de la formation

Issu de la demande des professeurs de yoga et du personnel soignant, en attente de nouvelles réponses concrètes dans le cadre de leur activité, l’Institut de YogaThérapie, fondé en 1993 par le Docteur Lionel Coudron, vous propose une formation théorique et pratique en 2 ans.

Cette formation a pour objectif de vous permettre de mieux prendre en charge vos patients ou élèves, grâce à une meilleure compréhension des mécanismes d’action du yoga et des maladies. Elle permet d’acquerir des outils concrets que vous pourrez utiliser dans le cadre de vos cours de yoga ou de votre pratique médicale. Vous y étudierez le yoga, mais également la micro-nutrition, la phytothérapie, la chronothérapie, et d’autres techniques thérapeutiques abordées dans une approche globale et cohérente.

La formation se déroule sur 10 week-ends à la faculté de médecine Paris Diderot, complétée par 3 stages d’une semaine en province. Une année est consacrée à la psychopathologie, la seconde à la médecine. Les stages portent sur l’approfondissement d’un sujet spécifique : posture, respiration, méditation. Un mémoire clôture la formation et valide l’obtention du diplôme de l’Idyt.

Présentation de la formation.

 

La yogathérapie

La yogathérapie est l’utilisation spécifique des outils du yoga appliqués à la prévention et au traitement de personnes souffrant de pathologies.

Celle-ci part de l’idée essentielle que le corps est capable d’autorégulation, et que de nombreux maux sont avant tout liés à une dérégulation de l’organisme. La yogathérapie permet d’utiliser les exercices et l’expérience du yoga, couplés avec les connaissances scientifiques médicales et les thérapies comportementales et cognitives actuelles, pour développer ses ressources personnelles, et restaurer cet équilibre naturel, tant physique que mental.

Ainsi, la yogathérapie n’est en aucun cas un substitut aux thérapies médicales modernes, mais est au contraire un ensemble d’outils complémentaires utilisable conjointement aux traitements médicaux.

Comments are closed.